COONTACT *   ELEVAGE DE CHATS DE RACE MAINE COON

La chatterie

 

Je suis tombĂ©e en admiration pour ce chat au look si spĂ©cifique (type lynx) et trĂšs proche de l'homme.L'arrivĂ©e de mon premier coon a fait naĂźtre en moi une vĂ©ritable passion pour la race et pour laquelle j'ai dĂ©cidĂ©e de m'investir.


Le Maine Coon est véritablement un chat qui vous parle,trÚs communicatif, sa réputation de chat-chien n'est plus a démontrer. Nous sommes installés prÚs de Sete.


Je m’évertue a perpĂ©tuer le travail d’éleveurs investis pour la race , essayant de travailler dans le bon sens en alliant le caractere, la santĂ©, le type, et taux de consanguinitĂ© raisonnable.


J’espĂšre arriver au coon de mes rĂȘves qui n'existe que dans mon esprit et qui viendra au monde un jour dans ma chatterie.

Histoire de coons

 

La lĂ©gende... raconte un croisement entre chats sauvages de l’état du Maine aux USA et des ratons laveur(Racoon), gĂ©nĂ©tiquement impossible mais a l'Ă©poque la science Ă©tait moins avancĂ©e...! Cela a cependant influencĂ© son nom : MAINE COON.


On Ă©voque aussi les chats des vikings ou autres colonisateurs venus de contrĂ©es lointaines qui se seraient reproduit aux chats sauvages d’AmĂ©rique.........c'est un peu plus probable, Dame nature se serait occupĂ©e du reste.


La race fit sensation fin 19Ăšme siĂšcle,puis s'Ă©teint au profit des persans sans avoir Ă©tĂ© reconnue. En Europe c'est seulement en 1983 que la FiFĂ© a reconnu la race.


Les premiers coons fondateurs en Europe arrivĂšrent dans les annĂ©es 70 en Allemagne et en Suisse,on retrouve 5 ancĂȘtres communs qui reprĂ©sentent 70% du pole gĂ©nĂ©tique des maine coons d'ou la difficultĂ© a gĂ©rer leur consanguinitĂ© et la nĂ©cessitĂ© de l'out-crossing afin d'apporter du sang neuf et ainsi limiter les la propagation de problemes liĂ©s a des croisements consanguins .  

                        

le caractÚre... un chat un poil pot de colle.il s'entends avec les autres animaux,est patient voire trÚs patient avec les enfants et préfÚre s'en aller que de donner un coup de griffe,adore boire au robinet et squatter la baignoire,un vrai amour de chat!!!

Le maine coon polydactyle

 

 C'est Ă  dire Ă  doigts supplĂ©mentaires,le chat en possĂšde "normalement" 5 a l'avant et 4 a l'arriĂšre.C'est une mutation naturelle, qui n'affecte en rien la santĂ© du chat.

On relÚve des coons poly dÚs le le 19e siÚcle, il se dit qu'ils représentaient 40% des chats et ont étés éradiqués pour des questions esthétiques de type. Heureusement il y eut des protecteurs amoureux de leurs grosses pattes qui ont réussi à préserver cette particularité!!

Les chats polydactyles quels qu'ils soient sont de nos jours encore assez courants en AmĂ©rique.

Ils sont tolérés en expo LOOF en France depuis peu (sans pouvoir recevoir de titres) .

Ils peuvent cependant concourir depuis le 1er mai 2015 en TICA ou une catégorie leur est réservée ... cette mutation fait partie entiÚre de la race, la différence faite pour percevoir des titres en exposition est une injustice que l'on espÚre un jour voir disparaßtre.